• Alhambra Espagnol
  • Alhambra Anglais
  • Alhambra Français
  • Deutsch alhambra
  • Alhambra Italien
  • Alhambra Polonais
  • Alhambra Russe
  • Alhambra Facebook
  • Alhambra Twitter
  • Alhambra de Granada Instagram
+34 902 636 459

Histoire de l'Alhambra

L'Alhambra

L'histoire de l'Alhambra est intimement liée au site de la ville de Grenade. Sur une colline rocheuse difficile d'accès, sur les rives de la rivière Darro, protégée par les montagnes et entourée de forêts, entre les plus vieux quartiers de la ville, s'élève l'Alhambra, château imposant aux tons rougeâtres, occultant derrière ses remparts la beauté délicate de son intérieur.

Conçue initialement comme une zone militaire, l'Alhambra devient une résidence des rois et de la cour de Grenade au milieu du XIIIe siècle, après l'établissement du royaume nasride et la construction du premier palais par le roi fondateur Mohammed ibn Yusuf ben Nasr, plus connu sous le nom d'Alhamar.

Au cours des XIIIe, XIVe et XVe siècles, la forteresse se transforme en une citadelle aux remparts élevés, flanqués de tours défensives, qui abrite deux zones principales : la zone militaire ou Alcazaba, caserne de la garde royale, et la médina ou ville palatine, où se trouvent les célèbres Palais nasrides et les vestiges des demeures de nobles et de plébéiens qui y vécurent. Le Palais de Charles Quint (édifié après la prise de la ville en 1492 par les Rois Catholiques) se trouve également dans la médina.

Le complexe monumental comprend également un palais indépendant en face de l'Alhambra, entouré de potagers et de jardins, qui fut un lieu de villégiature des rois de Grenade, le Generalife.

Le complexe monumentale de l'Alhambra est formé

:
Histoire de l'Alhambra

Web Recherche

Traducteur Web

Hôtels à Grenade

Destination

Date d'entrée
calendar
Date de départ
calendar
Répertoire Grenade Tourisme